Intronisation

Le 21 octobre 2002, Marcel Gauvin, trésorier, et moi-même nous sommes rendus au siège mondial de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) au centre-ville de Montréal pour participer à l’intronisation, entre autres, des Ailes de l’Espérance au Panthéon de l’Air et de l’Espace du Québec.

Ces intronisations (un de nos membres préfère parler de canonisations!) sont l’initiative de la Fondation Aérovision Québec de Saint-Hubert. Le but est de souligner la contribution exceptionnelle des hommes et des femmes ayant marqué de façon significative le développement de l’aéronautique au Québec. Les photos des membres intronisés depuis 2001 sont affichées au deuxième étage de l’aéroport de Dorval. Le Panthéon de l’Air et de l’Espace du Québec trouvera son emplacement définitif dans le futur Musée de l’Air et de l’Espace du Québec à Saint-Hubert, l’aéroport le plus historique du Canada.

Lors de cet événement, nous avons eu l’occasion de rencontrer plusieurs membres, pilotes et ex-administrateurs des Ailes de l’Espérance. Devant l’auditoire rassemblé dans l’enceinte de l’OACI, j’ai eu l’honneur de recevoir, au nom de l’organisme, la plaque commémorative de l’intronisation.

Nous remercions à nouveau la Fondation Aérovision Québec et son président, Jacques Laframboise, pour l’hommage rendu à notre organisme et nous nous sentons très honorés de la reconnaissance faite à tous les valeureux pilotes des Ailes de l’Espérance, pour leur travail accompli en Amazonie dans des conditions souvent héroïques.

André Franche
(extrait du bulletin Printemps 2003)

Fermer le menu