Projets d’eau potable réalisés

Carte du Pérou
Projets autour de Lima
Projets Ayacucho
Projets en Amazonie

Pour voir l’album photo de chaque projet, il suffit de cliquer sur le nom du projet.

2018 / 2019

Antapite, dans le district de Concepción, province de Vilcas Huaman, dans le département d’Ayacucho, dans les Andes. Ce village est situé à 3600 m d’altitude (Mission au Pérou 2018). Cette communauté rurale compte 51 familles et vit d’une petite agriculture et de l’élevage de vaches, de poules et de cochons d’Inde. Une seule partie du village recevait un peu d’eau grâce à un système d’approvisionnement en eau potable construit il y a plus de 20 ans et rapidement tombé en désuétude. Aujourd’hui, nous avons installé deux systèmes d’eau potable par gravité et chaque famille a son lavabo en ciment d’où l’eau arrive. Ce projet a été inauguré en août 2019.

Centro Shinipo, district de Raymundi, province d’Atalaya, Amazonie. Ce village est situé au bord du fleuve Ucayali à environ 3 heures de bateau d’Atalaya. Une trentaine de familles vivent de la pêche, de l’agriculture, de la chasse et de la culture du cacao. Les gens consommaient l’eau de la rivière qui leur occasionnait de graves problèmes de santé. Un système d’approvisionnement en eau potable par gravité est maintenant installé. L’eau arrive dans chaque maison et dans les 4 locaux publics. Ce projet a été inauguré en août 2019.

Rio Seco, district de Supe, province de Barranca à 200 Km de Lima (Bulletin Printemps 2018). Suite aux inondations en mars 2017, le village et le système d’eau existant ont été détruits. La population a donc décidé de relocaliser le village. Nous allons donc installer un système d’eau potable dans cette communauté de 400 personnes et dans les 5 locaux publics (Mission au Pérou 2018). En janvier 2018, avec la Municipalité, nous avions installé une conduite d’eau de 3 km de long qui acheminait l’eau d’un village voisin jusqu’à l’entrée de ce nouveau village. La population disposait donc d’un point d’eau fiable temporaire. Le projet consistait à capter une autre source, construire un réservoir, installer le réseau de distribution et les connexions domiciliaires. Pour terminer, un lavabo de ciment a été construit pour chaque famille. Ce projet a été inauguré en août 2019.

Shirintiari, district de Rio Tambo, province de Satipo, Amazonie. Cette communauté autochtone compte 600 personnes qui vivent de la pêche, de la chasse, de l’agriculture et du cacao, entre autres. Le projet que nous avons installé en 2006 fonctionne très bien. Cependant, la population de ce village ne cesse d’augmenter. En 2019, nous avons agrandi le réseau de distribution, installé une pompe à énergie solaire et construit un lavabo de ciment à chaque famille. Toute la communauté a désormais accès à l’eau potable. Ce projet a été inauguré en août 2019.

Canuja, district de Raymundi, province d’Atalaya, en pleine jungle amazonienne. La population autochtone consommait l’eau de la rivière ce qui occasionnait de graves problèmes de santé. Le projet d’eau potable réalisé est par gravité puisqu’il y a des collines et des sources en hauteur (Mission au Pérou 2018). Comme dans tous les projets, la population a fourni la main-d’œuvre locale pour creuser les tranchées, transporter les matériaux et nettoyer le terrain. Cette réalisation a amélioré la vie des 300 personnes de ce village. Ce projet a été inauguré en août 2019.

Santo Domingo, district de Supe, province de Barranca à environ 4 heures de route de Lima. Ce village compte 531 habitants qui vivent d’une petite agriculture et de l’élevage. Les inondations, en mars 2017, ont complètement ravagé le village et les cultures et emporté la conduite d’eau principale du système que nous avions installé en 2005. La population a donc décidé de relocaliser le village sur un terrain plus élevé près de la montagne. A la fin de 2017 et au début de 2018, grâce à l’aide d’organismes, de donateurs et de la Municipalité locale, nous avons effectué des réparations d’urgence afin de rétablir le réseau de distribution dans une partie du village. Un camion-citerne distribuait de l’eau aux autres villageois. Un réservoir a été construit et installé à l’entrée du nouveau village afin d’y amener de l’eau. Le projet réalisé cette année était de construire un réservoir et d’installer un réseau de distribution dans le village relocalisé. Les gens ont participé activement à la réalisation du projet et sont très heureux d’avoir aujourd’hui accès à l’eau potable (Bulletin Printemps 2017). Ce projet a été inauguré en août 2019.

Yanashi, département de Loreto (Rio Amazonas) en pleine jungle. Le projet d’eau potable a été inauguré en février 2017 et fonctionne très bien. Les Religieuses Ursulines nous ont demandé de faire un ajout à ce système. Nous avons donc installé une conduite de 2 km de long du réservoir d’eau existant jusqu’au collège afin d’y avoir l’eau courante (Bulletin Printemps 2017). Ce projet a été inauguré en août 2019.

Jardins familiaux, province de Vilcashuamán, dans les villages de San José de Tia, Parcco, Pujas et Rurunmarca. Au cours des 5 dernières années, nous avons financé des projets d’irrigation par aspersion dans ces villages. L’agronome Sylvestre Quispe a recommandé de pousser plus loin la formation donnée à la population afin d’utiliser au maximum de leur capacité les systèmes d’irrigation installés. Différents thèmes ont été abordés. Un projet pilote de goutte à goutte est installé à Pujas (Bulletin Printemps 2018). Ce projet a été inauguré en août 2019.

– Reboisement : au cours de l’année 2019-2020, nous poursuivrons le programme de plantation d’arbres dans le secteur des sources des différents projets d’eau potable. Ce projet a été inauguré en août 2019.

2017 / 2018

Waripercca, dans le district de Vinchos, province de Huamanga, dans les Andes. Ce village est situé dans le bassin versant du fleuve Cachi. Ce projet sera réalisé en 2 phases, eau potable et assainissement (toilettes sèches écologiques) en partenariat avec le SIE (Secrétariat International de l’Eau) de Montréal et SER (Servicios Educativos Rurales) du Pérou (Bulletin Automne 2016). La phase 1, accès à l’eau potable, est terminée. Cette partie du projet a été inaugurée le 23 avril 2018 (Article du blogue). Deux captations ont été construites et le réseau de distribution est installé. L’eau arrive maintenant dans chaque maison. L’assainissement est prévu au cours de l’année 2018/2019. Soixante-neuf toilettes sèches écologiques seront construites, en partenariat avec le SIE et Agua-C pour améliorer les conditions de santé et de vie de la population (Bulletin Printemps 2018).

Iribamba, district de Luricocha, province de Huanta, Ayacucho : installation d’un système d’approvisionnement en eau potable pour cette communauté rurale de 390 habitants. Les gens consommaient l’eau de l’unique canal d’irrigation disponible. Cette eau est très contaminée car ce canal recueille les eaux usées de la ville de Huanta et d’un abattoir des environs. Les conséquences sur la santé sont désastreuses. Pour réaliser ce projet, l’eau a été captée à 4 km du village et acheminée par gravité. Un réservoir a été construit avec un système de chloration de l’eau. L’eau arrive maintenant dans chaque maison, qui dispose de son propre lavabo en ciment. Ce projet a été inauguré le 5 août 2018 (Mission au Pérou 2018).

Antallaqta, district de Paras, province de Cangallo, Ayacucho. Ce village comprend 2 secteurs séparés par un ravin. Soixante-trois familles y vivent de l’agriculture et de l’élevage de bovins et de petits animaux. Ces paysans oubliés par leurs différents gouvernements consommaient l’eau d’un canal d’irrigation. Un système d’approvisionnement en eau potable a été construit dans chaque secteur: deux captations, les conduites d’eau, les réservoirs, le réseau de distribution et les lavabos en ciment pour chaque famille. L’eau potable coule maintenant en abondance. Ce projet a été inauguré le 9 août 2018 (Mission au Pérou 2018).

Huancapuquio, communauté rurale dans la province de Vilcas Huamán : fournir plus d’eau potable à cette communauté en pleine croissance. L’eau a été captée à partir d’une source en bas du village et est pompée par énergie solaire jusqu’au réservoir existant. Nous rappelons que nous avions installé un système d’eau potable en 2014 mais que rapidement le débit de l’eau avait diminué. Deux opérateurs ont été formés pour bien maintenir le système. C’est le premier système de pompage à énergie solaire que nous installons dans les Andes. Ce projet a été inauguré le 6 août 2018 (Mission au Pérou 2018).

Rurunmarca, district de Saurama, province de Vilcas Huamán (Article du blogue). Le projet d’irrigation par aspersion a été réalisé au cours de l’année. Ce village est à 3500 m d’altitude et à environ 3 heures 30 de route d’Ayacucho. Ce projet touche 72 familles de paysans qui pratiquent une agriculture de survie et l’élevage de petits animaux. Jusqu’à présent, la production agricole était limitée à la courte saison des pluies (Bulletin Printemps 2018). Pour réaliser le projet, nous avons construit une captation d’eau, un réservoir et installé le réseau de distribution. Les paysans ont également reçu une formation pour apprendre à utiliser de façon optimale le nouveau système d’irrigation (22,5 hectares). L’objectif de ce projet est de promouvoir le développement économique de la région en améliorant la production agricole et d’augmenter le niveau de vie de la population. Ce projet a été inauguré le 9 août 2018 (Mission au Pérou 2018).

Lagarto Millar, district de Raymundi, province de Atalaya. Ce village est situé sur la rive droite du fleuve Ucayali à environ 50 minutes de marche de la rive. Une trentaine de familles vivent de la pêche, de l’agriculture, de la chasse et de la culture du cacao. Malgré 3 projets réalisés par la municipalité, la communauté n’a toujours pas accès à l’eau potable (Rapport de mission 2017). Deux sources ont été captées en bas du village, une citerne a été construite, la tuyauterie d’impulsion a été installée jusqu’au réservoir élevé d’où l’eau est répartie par gravité aux maisons et locaux communautaires. Le pompage de l’eau s’effectue par énergie solaire. Chaque famille a son lavabo en ciment. L’état de santé de la population s’est amélioré et la vie des femmes autochtones est facilitée par l’arrivée de l’eau potable dans les maisons. Ce projet a été inauguré le 20 août 2018 (Mission au Pérou 2018).

Santa Clotilde, district de Napo, province de Maynas, Loreto, en pleine jungle amazonienne. Ce village est situé sur les rives du fleuve Napo, qui se déverse dans l’Amazone. La première étape du projet consiste à installer un système de purification de l’eau dans l’hôpital d’une quarantaine de lits et ses dépendances. En effet, le manque d’eau potable complique énormément le travail du personnel soignant. Cet hôpital a été fondé par 2 prêtres qui sont aussi médecins pour répondre aux besoins de la population autochtone de la région. Water Mission d’Iquitos réalisera ce projet que nous financerons à 75% (Bulletin Printemps 2017). Le 14 juin 2018 a eu lieu l’inauguration du système d’eau potable pour les écoles et l’hôpital de Santa Clotilde. L’ex-pilote des Ailes de l’Espérance, Bruce Edwards, et son épouse Dre Elisa Mori Torres, ont représenté notre organisme à cette occasion (Article du blogue).

Jardins familiaux, Vilcashuamán : l’agronome Sylvestre Quispe dirige ces projets qui consistent en l’installation d’un système d’irrigation d’eau par aspersion. Ce genre de projets est unique dans la région. À ce jour, Sylvestre a installé ce système dans les villages de San José de Tia, Parcco (Bulletin Automne 2015 et Rapport de mission 2015, 13 août), Pujas et Rurunmarca (Bulletin Printemps 2018). Les paysans ont participé à la réalisation des projets avec enthousiasme. Ces projets d’irrigation visent à assurer la sécurité alimentaire des familles et la vente du surplus des récoltes génère des revenus. Plusieurs sessions de formation sont données aux communautés afin qu’elles acquièrent l’autonomie nécessaire à la bonne gestion de ces jardins (Bulletin Automne 2016).

2016 / 2017

Yanashi, dans le département de Loreto, Amazonie. Les inondations exceptionnelles des dernières années ont lourdement endommagé le système d’eau potable que nous avions construit en 2004 à la demande des Ursulines québécoises présentes dans cette communauté depuis plus de 50 ans. Le système d’eau potable a été réhabilité, un système de pompage à énergie solaire a été installé et les membres du nouveau comité ont reçu une formation pour entretenir adéquatement ce système. Le projet a été réalisé avec la collaboration de l’organisme Water Mission présent dans la région. Le trajet de Iquitos à Yanashi, sur le grand fleuve Amazone dure de 4 à 18 heures selon le bateau choisi ! Ce projet a été inauguré en février 2017 (Bulletin Printemps 2017).

Manzanayoc, ce village est situé dans le district de Concepcion, province de Vilcashuamán dans les Andes. La population composée de 51 familles (255 habitants) vit dans une extrême pauvreté et pratique une agriculture de subsistance. Dans ce projet, 3 sources ont été captées pour installer un système d’approvisionnement en eau potable dans les 3 secteurs de ce village. L’eau arrive par gravité à chacune des maisons et à l’école. Un lavabo de ciment a été construit pour chaque maison et le local public (Bulletin Printemps 2016). Ce projet a été inauguré le 25 juin 2017 (Rapport de mission 2017).

Unini, province d’Atalaya, Ucayali : projet d’eau potable pour les 3 communautés, Diamante Azul (Bulletin Printemps 2018, p.2), Cascada Unini et José Olaya, à l’embouchure du fleuve Unini, Amazonie. L’ingénieur péruvien William Cerron est allé sur le terrain entre le 12 et le 20 janvier 2016. Il a complété l’élaboration du projet et le budget (Bulletin Automne 2015 et Rapport de mission 2015, 7 août). L’eau a été captée au pied d’une cascade et est conduite par gravité dans chacune des 164 maisons et dans les 4 locaux communautaires, dont l’école. Un tuyau est suspendu au-dessus de la rivière Machintoni pour amener l’eau au village de José Olaya. (Bulletin Automne 2016). Des lavabos de ciment ont été construits pour chaque famille ainsi que le troisième réservoir. Les pluies abondantes et incessantes ont retardé le travail (Bulletin Printemps 2017). Ce projet a finalement été inauguré le 16 juillet 2017 (Rapport de mission 2017 p.4).

Nopoki, dans la région d’Atalaya : mise en place d’un cours permanent sur la gestion de l’eau. Le cours a été donné à 390 étudiants de ce centre universitaire de l’Amazonie. Ce cours est tout particulièrement destiné aux futurs enseignants autochtones (Bulletin Printemps 2017).

Saurama, dans la province de Vilcashuaman. À la demande du nouveau maire, nous avons accepté d’améliorer la station de pompage du système que nous avions réalisé au début des années 2000. Ce système d’eau potable dessert cinq villages comptant 220 familles. Nous avons aussi accepté d’agrandir le système que nous avions installé en 2008 dans le village de Huallhua. Une nouvelle source a donc été captée. La municipalité a nommé un opérateur pour la maintenance de ces systèmes. L’inauguration a eu lieu le 27 juin 2017 (Rapport de mission 2017 p.1).

2015/2016

Pillucho, province de Vilcashuamán : Ce projet a été inauguré le 23 avril 2016. Dans cette communauté rurale très éloignée, l’ingénieure Mercedes Torres a réalisé au printemps 2014, l’étude de faisabilité. La phase I de ce projet s’est avérée assez compliquée car la seule source d’eau disponible a été ensevelie sous 5 mètres de roches au cours d’un éboulement. Les paysans de cette communauté ont travaillé fort pour dégager cette source au fonds du ravin à près de 4 000 m d’altitude et à 4 km du village. La construction des infrastructures pour la captation de la source a été faite au second semestre 2014 par la firme d’ingénierie péruvienne JJR Durand. Un premier filtre a été construit à la sortie de la captation et un second au bout de la conduite d’eau de 4 km, juste avant l’entrée de l’eau dans le réservoir principal. Ce réservoir de 15 m3 a été entièrement rénové (Bulletin Automne 2014). La phase II de ce projet a été réalisée en 2015 et consistait en l’installation du réseau de distribution de l’eau et des connexions domiciliaires ainsi que la construction d’un lavabo en ciment pour chacune des 52 familles. Au cours de la saison des pluies, début 2015, la communauté a planté environ 3 000 arbustes près de la source afin de la renforcer et de la préserver contre d’éventuels glissements de terrain (Rapport de mission 2015, 13 août).

Cuchoquesera, province Cangallo, Ayacucho : ce projet en 2 phases, eau potable et toilettes sèches, est réalisé en partenariat avec le SIE (Secrétariat International de l’Eau) de Montréal, SER (Servicios Educativos Rurales) du Pérou et l’AESN (Agence de l’eau Seine-Normandie) de France (Bulletin Printemps 2014). La phase I, système d’accès à l’eau potable, a été inaugurée le 16 août 2015 (Rapport de mission 2015). Au cours de la phase II, des toilettes sèches écologiques avec douches ont été construites pour chacune des familles. Elles sont opérationnelles pour le plus grand bonheur des gens. Cuchoquesera étant située en amont de la grande réserve d’eau pour la ville d’Ayacucho/Huamanga, le choix de ce type de toilettes s’imposait (Rapport de mission 2016).

Tzipani, province d’Atalaya, Ucayali : (Bulletin Printemps 2015) l’eau a été captée à 1 km du village et la pente est suffisante pour amener l’eau, par gravité, dans les 35 maisonnettes de la communauté de la nation Ashaninka. Le réservoir d’eau a été construit en béton, près de l’entrée du village. Les ouvriers ont complété les connexions domiciliaires et aussi installé un lavabo préfabriqué dans chacune des maisons. Ce projet a été officiellement inauguré le 14 août 2016 (Rapport de mission 2015, 6 août et Bulletin Automne 2016 ).

Jardins familiaux, Vilcashuamán : l’agronome Sylvestre Quispe dirige ces projets qui consistent en l’installation d’un système d’irrigation d’eau par aspersion. Ce genre de projets est unique dans la région. À ce jour, Sylvestre a installé ce système dans les villages de San José de Tia, Parcco (Bulletin Automne 2015 et Rapport de mission 2015, 13 août) et Pujas (Bulletin Automne 2016). L’enthousiasme des paysans est palpable car ces projets leur assurent une sécurité alimentaire et la vente du surplus des récoltes génère des revenus pour leurs familles. Plusieurs sessions de formation sont données aux communautés afin qu’ils acquièrent l’autonomie nécessaire à la bonne gestion de ces jardins.

San Pedro de Lagarto, Amazonie : ce projet d’approvisionnement en eau potable fonctionne grâce à l’énergie solaire. Il a été inauguré le 7 août 2015 (Bulletin Automne 2015 et Rapport de mission 2015). Sa réalisation a été plus longue que prévu en raison de différents problèmes liés à la météo et à l’ingénierie.

2014/2015

Huancapuquio, communauté rurale dans la province de Vilcashuamán : la phase I de ce projet a été inaugurée le 12 août 2014 (Bulletin Printemps 2015 et Rapport de mission 2015). En novembre 2015, la phase II du projet a été complétée. Le réseau de distribution de l’eau et les connexions domiciliaires ont été installés. Un lavabo de ciment a été construit dans chaque maison.

2013/2014

Huancapuquio, communauté rurale dans la province de Vilcashuamán : la structure de ciment de la source existante a été refaite. Le débit a été amélioré. Une nouvelle source a été captée un peu plus loin. Dans cette phase I, six bornes-fontaines ont été installées dans le village, pour la plus grande joie de la communauté. La phase II qui consiste à installer le réseau de distribution de l’eau et les connexions domiciliaires est prévue en 2015. Entretemps, la population doit planter des arbres près des sources (Bulletin Automne 2013).

San Pedro de Lagarto, Amazonie : un puits de 18 mètres de profondeur a été construit ainsi qu’un réservoir surélevé en ciment. Un système de chloration est ajouté au réservoir. La population a travaillé fort pour réaliser ce projet. Les gens ont creusé les tranchées dans lesquelles ont été installées les conduites d’eau. À cause des pluies torrentielles, les travaux ont dû être interrompus quelques mois pendant la réalisation du projet, ce qui a causé du retard. Les connexions domiciliaires ont également été installées. Ce système d’adduction fonctionne avec une pompe alimentée par l’énergie solaire (Bulletin Printemps 2013). Ce projet devrait être inauguré dans les prochaines semaines.

2012/2013

Dans deux communautés très isolées, dans la province de Vilcashuamán, Ayacucho :

Huaccaña : ce projet a été inauguré le 8 août 2013. Dix sources ont été captées. L’eau arrive maintenant dans les 127 maisons (Bulletin Printemps 2012, Bulletin Printemps 2013 et Rapport Mission 2013, le 8 août).

Huayraccasa : ce projet a été inauguré le 9 août 2013. La population locale a beaucoup travaillé. Le projet est maintenant terminé et les gens sont bien contents d’avoir accès à l’eau potable (Bulletin Printemps 2013 et Rapport Mission 2013, le 9 août).

– Le projet des jardins familiaux a débuté dans certains villages des Andes avec la collaboration d’un ingénieur agronome local et d’un ingénieur de AVSF. Ce projet suscite beaucoup d’enthousiasme de la part de la population.

– L’étude nécessaire à la réhabilitation du système d’eau potable de Puerto Ocopa, Amazonie a été réalisée. Le projet d’eau potable est prévu pour l’année 2014.

2011/2012

Santa Rosita de Shirintiari, Amazonie : le projet a été inauguré sous la pluie le 31 juillet 2012 (Rapport de Mission 2012, Rapport de Mission 2011, Bulletin Printemps 2012 et Bulletin Printemps 2011).

San José de Tía, Vilcashuamán : le système d’eau potable a été inauguré le 8 août 2012 (Rapport de Mission 2012, De l’eau potable pour un village au Pérou!, Rapport de mission 2010, Bulletin Printemps 2011, Bulletin Printemps 2012 et Bulletin Automne 2011).

– Un autre projet a été inauguré le 15 août 2012. Il s’agit de la nouvelle école maternelle dans le village de Victor Raúl Haya de la Torre à Barranca. La grande générosité de Madame Lyne Francoeur a permis la réalisation de ce projet (Rapport de Mission 2012).

2010/2011

Parcco, Vilcashuamán : le projet d’eau potable a été inauguré en août 2011 (Rapport de Mission 2011 et Bulletin Automne 2011).

Centro Nopoki, Atalaya, Amazonie : le projet d’eau potable a été inauguré en juillet 2011 (Rapport de Mission 2011 et Bulletin Automne 2011).

Contay, village des Andes, région d’Ayacucho (Bulletin Automne 2008, Rouler pour Contay). Ce projet a été inauguré le 18 février 2011 (Bulletin Printemps 2011).

2009/2010

– Montevideo, Amazonie : projet inauguré en juillet 2010 (Bulletins Printemps 2009 et Automne 2010)

Province de Barranca : projet d’envergure d’approvisionnement en eau potable dans dix villages ruraux (voir les Bulletins Printemps 2006 à Automne 2010). Ce projet a été complété par les dernières inaugurations :

– dans les villages de La Hoyada et Pampa el Angel en juillet 2010 (Bulletin Automne 2010) – et dans les villages de El Potao, El Molino et Los Arenales en juillet 2009.

– San Francisco, Ayacucho : projet inauguré en juillet 2009 (Bulletin Automne 2009)

2008/2009

– Barranca, phase III : installation du réseau de distribution qui amène l’eau dans chaque maison. Trois villages sont inaugurés en mai 2009 : Pampas de Velarde, Victor Raúl Haya de la Torre et Santa Elena Norte. (Bulletins Printemps 2008, Automne 2009)

2007/2008

– Barranca, phase II : construction de deux réservoirs de 200 m3 et un de 60 m3, installation de la conduite reliant les deux réservoirs de 200 m3 et construction des conduites qui partent de chaque réservoir et arrivent à l’entrée de chaque village (Bulletin Printemps 2007). La première inauguration de ce grand projet a eu lieu dans le village de Chiu Chiu en août 2008.

– Huallhua, Ayacucho : projet inauguré en juillet 2008 (Bulletins Automne 2007, Printemps 2008, Automne 2008)

2006/2007

– Barranca, phase I : construction de la galerie souterraine et filtrante et installation de la conduite d’eau principale (Bulletins Printemps 2006, Automne 2006, Printemps 2007)

2005

San Luis et Parccora, Ayacucho : projets inaugurés en 2006 (Bulletin Automne 2004)

– Yanashi, Loreto, Amazonie: agrandissement du puits et filtre

– Quihuas – Runcua – Pucapaccana – Toma – Occochiura, dans la région d’Ayacucho, Independencia : projets inaugurés en juillet 2007 (Bulletins Printemps 2005, Automne 2005, Printemps 2006, Automne 2007)

2004

– Acuchimay, Ayacucho (Bulletin Automne 2003)

– Santo Domingo, Barranca (Bulletin Automne 2005)

– Liman et Huaralica, Barranca (Bulletin Printemps 2004)

– Las Torres de San Borja et Las Americas, Trujillo

2003

– Keiko Sofía, Ayacucho. Installation d’un système d’égouts.

– Yanashi, Loreto, Amazonie (Bulletins Automne 2002, Printemps 2003, Automne 2004)

– El Porvenir, Barranca (Bulletin Printemps 2005)

– La Picota – Los Pinos – Wari Acopampa, Ayacucho Phase II. Installation du réseau de distribution et des connexions domiciliaires (Bulletins Automne 2003, Printemps 2005)

2002

– Santa Elena Sur, Barranca (Bulletins Printemps 2002, Printemps 2003)

– Las Minas, Barranca (Bulletin Automne 2003)

– Matachico, Junin (Bulletin Printemps 2004)

– Saurama – Pramadera – Huaracasca – Muchcapata, Ayacucho (Bulletins Automne 2002, Automne 2004)

– Santa Cruz de Andamarca, Province de Huaral

– California, Chosica

– Santa Eulalia, Chosica (réservoir n° 2)

2001

– Tangoshiari, Ucayali, Amazonie (Bulletin Printemps 2002)

– Tankayllo, Orccohuasi, Santa Rosa de Huatatas, trois villages dans la région d’Ayacucho (Bulletins Printemps 2003, Printemps 2004)

– La Picota – Los Pinos – Wari Acopampa, Ayacucho, Phase I (Bulletin Automne 2001)

Réparer et améliorer un système construit par un organisme de l’état péruvien et qui n’avait jamais fonctionné.

2000

– Pilacucho, Ayacucho

– Pucará, Ayacucho (Bulletins Printemps 2001, Automne 2001, Automne 2002)

– Santa Eulalia, Chosica (réservoir n°1) Construction d’un réservoir de 250 m3 (Bulletins Automne 2000, Printemps 2001)

– Santa Rosa Olivar, Canta Construction d’un réservoir de 100 m3 dans un foyer pour personnes âgées appartenant à des Soeurs.

Fermer le menu